Cryogénie

Le principe de ce nettoyage repose sur trois actions simultanées :


•L'action cinétique ou mécanique qui provient de l'impact de la glace carbonique sur la pollution, l'effet produit est une fragilisation mécanique de la pollution.


•L'action thermique qui provient de la différence de température entre la glace carbonique (-78.5°C) et la surface à nettoyer. Cette différence provoque un choc thermique qui va fissurer et rétracter la pollution.


•L'action de sublimation qui provient des caractéristiques physiques du CO2. Le changement d'état du CO2 de -78.5°C à 20°C (température normale) est un changement de solide à gaz sans passer par la phase liquide,  c'est la sublimation. Le CO2 prend alors jusqu'à 400 à 700 fois son volume et expulse la pollution, déjà fragilisée, de son support.

Les domaines d'activités

Agro-alimentaire : 

La cryogénie, dans le secteur agro-alimentaire est la solution idéale en matière de purification car le CO2 est bactériostatique. Elle détruit les résidus de protéines, elle est facile, rapide et puissante pour décaper graisse, charbon et autres polluants accumulés dans les fours. Un grand avantage de cette technique est son utilisation sans pour autant éteindre les machines, fours, etc. Les billes de glace sèche sont fabriquées avec du dioxyde de carbone propre à la consommation (non allergènes, utilisées dans les boissons gazeuses, en tant qu’agent de refroidissement, en surgélation et en emballage sous atmosphère protectrice). Ce mode de nettoyage ne crée pas de déchets secondaires. Une fois le décapage effectué, aucun résidu supplémentaire ne doit être nettoyé, débarrassé ou recyclé. Le procédé étant sec, il ne génère pas d’humidité responsable des bactéries et autres champignons. La glace carbonique étant de qualité alimentaire, vous évitez ainsi une contamination des surfaces de production liée aux produits nocifs (détergents, solvants). L’air comprimé se faufile partout à une vitesse telle que le moindre recoin ,l’angle le plus difficile d’accès et la plus petite pièce sont débarassés de leur saleté! Le remplacement des courroies de tapis roulants est pratiquement éliminé.


Industrie de l’énergie électrique :

La cryogénie a su relever le défi du secteur de l’électricité : Pour qu'elle puisse fonctionner avec efficacité et disponibilité. La projection de glace carbonique, processus non conducteur, peut restaurer les performances maximales d’équipements électriques rotatifs ou stationnaires, avec des délais d’interruption nettement plus courts voire quasi nuls ou éliminés. La demande croissante d’électricité fait que certains équipements tels que les commutateurs sur dalle de béton et les postes électriques fonctionnent sans maintenance preventive. Leur fonctionnement est donc moins efficace et des indisponibilités non planifiées sont causées par des décharges. Le système cryogénique a été développé spécialement pour permettre une prise en charge de divers appareils électriques hors tension et dans certaines conditions sous tension, de sorte que l’efficacité de ces derniers puisse être rétablie en un temps minimal d'interruption de courant.

 
Après sinistre :
 
Incendie (après sinistre) : Un incendie cause immanquablement de la suie sur le bois, les briques, le béton et le métal. La cryogénie permet d’obtenir des résultats en terme de qualité et de rapidité. Traditionnellement, la méthode de nettoyage après un sinistre incendie est le sablage, le brossage ou l’utilisation de détergents. Ce sont des procédés longs, fastidieux et souvent peu écologiques. Avec son procédé sec, la cryogénie permet d’atteindre tous les angles et recoins difficiles d’accès pour les débarrasser des traces de suie.
De plus, la fumée d’incendie laisse des odeurs puissantes et nauséabondes. 24 heures après une opération de nettoyage cryogénique, l’odeur est quasiment indécelable.
Là ou les méthodes traditionnelles requièrent trois à cinq techniciens sur un projet restauration après sinistre et cinq ou six jours ouvrables, le nettoyage après sinistre incendie par cryogénie nécessite quant à lui deux techniciens et deux jours pour effectuer le même travail!
Et enfin, aucun retraitement de déchets secondaires n’est nécessaire, contrairement au sablage!



Industrie de l’imprimerie :

Imprimerie : le nettoyage cryogénique est particulièrement préconisé pour le nettoyage des équipements d'imprimerie, tels que les presses rotatives ou à feuilles, les convoyeurs, les rouleaux et rotatives, les assembleuses, les photocopieurs, les découpeuses, les encolleuses etc.… Les compositions actuelles des encres et des vernis ont été conçues pour adhérer à la plupart des surfaces et résister aux frictions et aux solvants. Elles sont extrêmement difficiles à éliminer. Le nettoyage cryogénique permet de nettoyer en un temps record sans endommager les surfaces ni les équipements et sans aucun démontage les accumulations d’encres sèches et humides, de colle, de poussière de papier, de tous types de solvants, les traces collantes de vernis aqueux, etc. Ces résultats exceptionnels sont atteints grâce aux buses interchangeables qui s’adaptent selon l’espace et permettent un travail minutieux. Les équipements recouvrent leurs performances d’origine et leur productivité optimale.

 
Industrie Caoutchouc et plastiques :

Les champs d'application du nettoyage cryogénique dans l'industrie du caoutchouc sont énormes vu les industries qui en dérivent. Les secteurs de l'emballage, de la construction, du transport, de l'électronique et du mobilier sont les plus concernés. Le premier exemple de l'efficacité du procédé est la réduction substantielle du temps du nettoyage.
Il est important de considérer l’aspect temps (productivité) et qualité du produit. Le nettoyage traditionnel use le revêtement des moules ce qui nuit à la qualité finale des pièces. Le nettoyage cryogénique est doux et non abrasif pour l’outillage, ce qui augmente la longévité du moule. L’élimination des résidus par cryogénie conserve les empreintes propres évitant un déclassement du produit pour ainsi maintenir un standard de qualité élevé. L'enlèvement des résidus de plastiques, lubrifiants, colle, paraffine ou autre, peut se faire directement sur la presse sans aucun démontage de l'outillage et même sans attendre le refroidissement de celui-ci. Car, il ne faut pas ignorer qu’au retrait et à la réinstallation des moules, les risques de dommages sur l’outil augmentent considérablement. L'application d'un nouveau revêtement peut se faire dans la foulée, ce qui permet de recommencer la production après quelques minutes seulement. Le nettoyage cryogénique dans le domaine de la plasturgie, des caoutchoucs et résines est particulièrement préconisé pour le nettoyage des moules ou l'ébavurage.
Par exemple pour un moule de fabrication de pneus: Un nettoyage traditionnel est de 6-8 heures, on passe à 1 heure de temps de nettoyage grâce au processus cryogénique. Aucun temps de refroidissement de vos moules n'est nécessaire car Cryo Tech Industries est en mesure d'intervenir à chaud. Vous réduisez considérablement le temps d'arrêt de vos machines de production. Votre productivité est augmentée, vous faites des économies et vous pouvez même envisager la mise en place d'une maintenance préventive avec des cycles spécifiques de nettoyage longs et lents.


 
Rénovation:

Monuments et bâtiments historiques, brique tachée : La projection à la glace sèche est la méthode la plus révélatrice des subtilités propre à chaque structure historique de cuivre, bronze et de nickel. L’utilisation de produit chimique ou abrasif agresse et altère le fini lustré des œuvres. Avec le contrôle de la vitesse, de la quantité d’air et de glace, il est rendu possible d’effectuer un nettoyage minutieux millimètre par millimètre des résidus laissés par le temps années après années tels que le carbone, la suie, les couches de peinture, l’oxydation…
Moisissures : tuées plutôt que grattées (ou camouflées). Le sablage « sand blast » ou le brossage retire la moisissure apparente mais n’assainit pas la surface. Ces anciens procédés requièrent l’application de produits “anti-moisissures”. La cryogénie est plus efficace et plus rapide : elle élimine totalement les spores et ne nécessite l’application d’aucun biocide supplémentaire.
Vieille peinture et graffitis : le procédé de choc thermique à la base de la méthode cryogénique avec micro explosions est particulièrement efficace pour ce type d’application. Elle n’affecte aucunement la qualité des surfaces traitées.

 

Fonderie :

Moulage, Injecteurs, Mélangeurs et Fonderies : Ces mots étant souvent reliés au domaine de la production, il est important de considérer l’aspect temps (productivité) et qualité du produit. Le nettoyage traditionnel use le revêtement des moules; la qualité finale des pièces est par conséquent amoindrie. A contrario, le nettoyage cryogénique est doux et non abrasif pour l’outillage. L’élimination des résidus par la cryogénie n’altère pas les empreintes du moule. Sa durée de vie est par conséquent allongée permettant aussi de maintenir le standard de qualité du produit fini plus longtemps et de réduire le taux de déclassement des produits.
De plus, nettoyer les moules sans démontage minimise les risques d’endommagement de pièces et outils causés par leur retrait ou leur réinstallation. Au besoin, l'application d'un nouveau revêtement peut se faire dans la foulée, ce qui permet de reprendre la production après quelques minutes seulement.


Nucléaire :

 Le nettoyage cryogénique des cuves de stockage et des réacteurs, de par sa composition écologique, n’engendre aucun résidu supplémentaire à décontaminer. Plusieurs postes électriques ne peuvent se permettre du temps de maintenance entretien. Ainsi, la cryogénie devient un gros avantage car elle permet la prise en charge d’application de nettoyage sous tension minimisant les interruptions de courant. 

L'aspect "révolutionnire"

Economie de temps
 
Cette méthode révolutionnaire peut vous faire gagner beaucoup de temps (et d’argent) car pas d’essuyage et très peu de ramassage après l’intervention puisque les seuls débris à récupérer demeurent le contaminant lui-même et non pas le sable, le chimique ou l’eau que certaines méthodes utilisent et qui de plus doivent aussi être décontaminés.  La multitude de buses permet de s’adapter à tous les types de travaux (selon produit, ampleur et accessibilité du travail à effectuer).
Les besoins de désassemblage sont réduits de beaucoup, donc moins de temps perdu à monter démonter et à la fois diminution des bris d’équipement reliés à ces opérations.  (Peut vous faire économiser jusqu’à 80% du temps de nettoyage et dans certain domaine, élimination des impacts reliés aux arrêts de production, donc se traduit par des durées d’immobilisation bien inférieures).
En résumé, à qualité supérieure, le nettoyage au jet de glace permet d’éliminer (ou d’alléger) les interruptions reliées à l’entretien ou à la restauration pour ainsi respecter et maximiser les calendriers de production des entreprises.
 
Qualité supérieure
 
Performance et précision :
Équipement ajustable en fonction de la minutie nécessaire et dureté du produit à traiter. Equilibre (pression: variant de 20 à 140 PSI* à la sortie de la buse), quantité d’air (variant de 50 à 200 CFM*) et quantité de glace (0 à 3 lbs/min).
 
Abrasivité 


Beaucoup moins dommageable que les techniques conventionnelles car au contact du produit, la glace sèche redevient gaz à cause du choc thermique, le côté abrasif d’une telle opération est de loin réduit par rapport au « sand blast » jet au sable. Afin de pouvoir comparer, établissons une échelle de mesure de 1 à 10 selon la dureté des matières abrasives. 10 étant un diamant, le sable correspondra à 7 et la glace sèche à 2. Ex.: La restauration de vieux livres pourrait facilement être faite avec un jet à la glace sèche, mais pas au jet de sable.
 
Diélectrique 


Le gaz de CO2 ne produit aucune humidité donc, la projection à la glace sèche peut être utilisée sur des objets qui doivent rester bien secs, n’étant pas conducteur, idéal pour les circuits électriques. Naturellement, il est important que nos équipements soient performants, mais aussi très bien ajustés selon les critères spécifiques de chaque travail à effectuer.
 
Accessibilité


Permet d’accéder à des espaces restreints.
 
Environnement

(reconnu par : EPA, FDA et USDA)
Propre pour l’environnement n’utilisant aucun solvant, eau ou sable.
 
Les méthodes conventionnelles parfois toxiques produisent des résidus souillés qui doivent être récupérés et décontaminés, entraînant ainsi des coûts supplémentaires. Il est donc véridique de qualifier la projection de glace carbonique comme réellement et parfaitement écologique.
L’utilisation d’un gaz (CO2) déjà contenu dans l’atmosphère se compresse au froid donc devient solide sous forme de produit secondaire (glace sèche), redevient gazeux après le travail. Propre et saine, elle ne contribue donc pas à augmenter l’effet de serre. Rien de nocif pour l’environnement ou la santé, retourne à son état initial et en même quantité. 

Démonstration en vidéo.